Scandale à la Finale du Mondial féminin de hand : La Fédération scandalisée par la décision de TF1

Scandale à la Finale du Mondial féminin de hand : La Fédération scandalisée par la décision de TF1

L’équipe de France féminine de handball est prête à affronter la Norvège pour remporter une troisième couronne mondiale

Alors que les Bleues vont tenter de décrocher une troisième couronne mondiale ce dimanche (19 heures) contre la Norvège, la diffusion de cette finale fait toujours autant parler dans le monde du sport français. En effet, et même si elle sera retransmise en intégralité sur la chaîne payante BeIN Sports, le groupe TF1 a décidé de découper ce choc en diffusant la première période sur TF1 et la deuxième sur TMC, pour ne pas décaler le journal de 20h.

La Fédération française de handball scandalisée par cette décision

Une décision incompréhensible pour Philippe Bana, président de la Fédération française de handball. Au micro de RMC, le dirigeant a fait part de ses regrets concernant cette situation : « On peut faire des choses merveilleuses. Ces dernières années, le groupe TF1 s’est beaucoup investi avec beIN Sports dans le handball, le handball féminin. Mais peut-être qu’on peut faire la prise de risques supplémentaire. En 1999, la première fois qu’il y a un France-Norvège, il n’était pas prévu que le match soit diffusé sur France TV. J’appelle la ministre des Sports, Marie-George Buffet, qui appelle la présidente de France Télévisions, Michèle Cotta. Michèle Cotta s’exécute. L’émission de Michel Drucker disparaît et les filles jouent devant 11 millions de téléspectateurs. Quand on veut, on peut. »

  Comment bien choisir ses chaussures de running pour femmes ?

La nécessité de mettre en avant le sport féminin

Pour autant, Philippe Bana estime qu’il « faut continuer à se battre pour le sport féminin. » Invitée dans les Grandes gueules, l’émission de RMC, l’ancienne championne de tennis, Marion Bartoli s’est montrée bien plus virulente sur le choix du groupe TF1 : « C’est un manque de respect total envers l’équipe féminine de handball. Je ne peux pas l’accepter… C’est un match dans l’année. C’était la possibilité de mettre le sport féminin en avant ».

Le sélectionneur des Bleues relativise la situation

De son côté, le sélectionneur des Bleues, Olivier Krumbholz, n’a pas voulu mettre de l’huile sur le feu : « Plus on peut avoir de visibilité, mieux c’est. On aurait préféré que ce soit en intégralité sur TF1. Mais avoir une mi-temps sur TF1, ça va montrer aux Français qu’il se passe un truc sympa et ils auront juste à changer de chaîne pour voir la suite. »